sites pornographiques les plus visités

Si un article contenant des instructions sur le sexe virtuel avait existé lorsque j’ai commencé à créer du camming, ma première noir sur le web aurait été plus à l’aise et plus réussie. Maintenant que je connais un truc et pourquoi pas de de deux ans ans sur l’intimité en ligne, je sais qu’il est probable de rester en sécurité pendant le sexe virtuel – et de s’amuser aussi.

La première nébulosité où j’ai travaillé en tant que cam girl, c’était en 2009. J’ai passé longtemps à m’assurer que tout était parfait : je me suis coiffée, je me suis maquillée et j’ai scanné le corps pour m’assurer que j’étais bien rasée et hydratée. C’était le genre d’apprêtage que je ne ferais onques régulièrement, et je ne sentais pas moi-même. Je me suis glissée dans une moins légère alors que le petit point bleu indiquant que mon caméra était en direct clignotait en haut de mon ordinateur portable. J’étais instantanément connectée à beaucoup de téléspectateurs – et instantanément accablée.

Avec le temps, j’ai réalisé que l’authenticité est un aspect essentiel du sexe, même lorsqu’il a lieu en ligne. J’ai cessé de me déguiser en quelqu’un d’autre devant la caméra et j’ai commencé à aimer utiliser ce moyen pour partager mon pur sexualité de manière plus organique avec autres. J’ai continué à travailler dans l’industrie du sexe pendant cinq ans, en utilisant principalement des plateformes virtuelles. J’ai été modèle sur des sites de cam, j’ai conçu du texte personnalisé pour des fans, j’ai offert des expériences de lapidaire belle et j’ai même imaginé ma franc entreprise.

Lorsque je me suis mariée, mon mari a été déployé plusieurs semaines plus tard, et nous pouvons avoir utilisé des objet online similaires pour maintenir un lien intime. Je crois toujours que c’est l’une des raisons pour lesquelles notre relation est survécu à ces séparation.

LIRE AUSSI  serie sur telegram

D’innombrables deux ont jà entretenu des union charnelle à distance, mais avec la pandémie de coronavirus, ils sont encore plus nombreux à tenter l’expérience. Le recours aux plateformes virtuelles peut collaborer à entretenir l’étincelle sexuelle, par contre ces rencontres sont quelques fois gênantes ainsi qu’à risquées.

Pour vous aider, j’ai interrogé des professionnels aguerris et je suis inspirée de mes propres expériences pour vous donner des explications sur le sexe virtuel qui aider toutes les individus concernées à passer un utile moment.

1. Assurez-vous que vous êtes d’accord pour avoir du sexe virtuel.

Avant de vous jeter dans l’aventure du sexe virtuel, vous devez vous sentir à l’aise pour avoir ce genre d’interactions avec la et pourquoi pas les individus en question. Mary Anne Franks, J.D., D.Phil, est avocate et militante en or sein de la Cyber Civil Rights Initiative, une organisation qui lutte contre pléthore online et le revenge porn. Elle recommande de se poser quelques questions clés d’essayer l’intimité virtuel :

  • Dans quelle mesure ai-je confiance en ce partenaire ?
  • Où en était cette relation avant cette période de séparation ?
  • Ce partenaire a-t-il jà déçu mon confiance ?
  • Quel risque suis-je prêt à tolérer pour poursuivre cet démarche ?

« Si vous avez un partenaire qui vous est habillé mal à l’aise a l’intérieur du passé, ce n’est pas quelqu’un qui respectera vos limites maintenant », dit Franks. La personne avec laquelle vous avez des relations sexuelles virtuelles respecter toutes limites que vous avez mises à sa place pour assurer votre sécurité. Cela ne doit pas être négociable.

Tout en réfléchissant à ce qui vous semble confortable, n’oubliez pas qu’il existe d’innombrables options pour perpétrer l’amour à distance. Oui, vous pouvez préciser une séance épreuve et pourquoi pas enregistrer un article vidéo pour une expérience plus moderne et personnalisée. Mais vous pouvez aussi vous écrire des lettres qui contiennent des renseignements explicites (tellement vintage !) ou opter pour le texto pour une gratification écrite plus immédiate.

LIRE AUSSI  teen jerkmates

Vous pouvez autant opter pour le rétro et vous en tenir or sexe chez téléphone, qui n’implique que vos voix. Si, pour une raison ou une autre, vous ne vous sentez pas à l’aise avec certaines formes de sexe virtuel, cela ne veut dire pas que vous devez vous refuser complètement de toute interaction sexuelle pour le moment. Il convient du moins de trouver ce qui fonctionne le mieux pour toutes personnes concernées.

2. Recherchez le consentement enthousiaste, tel que vous le feriez en personne.

Si vous vous livrez à une intimité virtuel pour la première avec quelqu’un, il sera bon de discuter des désirs et des besoins de chacun, des précautions à prendre, des craintes et des angoisses, et des règles de base que vous désirez établir. Honnêtement, il est bon de marmotter de tout cela continuellement, par degré des besoins, même si vous avez jà eu des rapports sexuels virtuels avec ces personne. « Ces discussion doivent obligatoirement être traitées tel que n’importe quelle autre conversation salubre sur n’importe ce que intervention sexuel », explique Mme Franks.

Voici plusieurs énigme à explorer :

  • Voulons-nous achevés les de deux ans (ou tous) définitivement instituer cela ?
  • Avec quels types d’interactions plateformes sommes-nous terminés à l’aise ?
  • Devrions-nous laisser à nous physionomie hors du cadre en règle générale ?
  • Devrions-nous supprimer les images ou vidéos intimes après usage ou bien dans l’hypothèse ou nous mettons fin à relation ?

Chaque personne concernée peut avoir un point de vue différent sur ces questions, il est donc important de trouver un ajustement avant de passer aux affaires sérieuses. Il est donc important de trouver un accord avant de déserter l’action. Et oui, cela sembler super gênant, à tout prix dans l’hypothèse ou vous n’êtes pas en couple avec la personne avec laquelle vous voulez avoir des union charnelle virtuelles.

LIRE AUSSI  sex cam.

Vous avez peut-être un rendez-vous FaceTime étrangement agréable avec un individu avec laquelle vous avez récemment commencé à marmotter depuis une application, selon exemple, et les affaires deviennent progressivement plus chaudes.

Tout parce qu’il est important de faire une pause dans la vie réelle pour parler de sexualité sans risque, même dans le feu de l’action, possédant une nouvelle personne, il sera important de fixer des limites avant de disposer des relations sexuelles virtuelles.

Mme Franks fait remarquer qu’il ne faut à la saint-glinglin se sentir sous pression ou réticent avant de posséder des rapports sexuels virtuels, et que le fait de accepter à une activité sexuelle quelconque à un instant donné ne signifie pas que vous ou votre collègue êtes tenus d’aller jusqu’au bout si quelqu’un change d’avis. « Si quelqu’un fait pression sur vous pour que vous envoyiez plus que ce avec quoi vous êtes à l’aise, il ne mérite pas vos nus », déclare à SELF Katelyn Bowden, fondatrice et PDG de Badass Army, une organisation qui aide à péage de revenge porn.

SITE DE CAM #1 EN FRANCE

Inscrivez-vous gratuitement au meilleur site de cam en 2021

 
x